Sélectionner une page
Pax Romana - n°2

Au sommaire

 

  • p. 4 La boutique de Pax Romana
  • p. 7 Actualités
  • p. 9 Bibliographie
  • En visite – p. 10
    • L’expo du mois
      p. 10 Torques et compagnie au musée du Pays châtillonais
    • Les grandes expos du moment
      p. 14 Les gladiateurs, héros du Colisée au musée de la romanité de Nîmes
      p. 16 La Toison d’or, la quête des Argonautes à la Galerie nationale de Sofia (Bulgarie)
    • Le musée du mois
      p. 10 Musée départemental Arles antique
      p. 22 L’atelier de conservation et de restauration d’Arles antique
      p. 25 L’Arles romaine en BD
  • Connaissance de l’Antiquité – p. 26
    • p. 27 Des mythes pour rêver : les Furies (ou Erinnyes)
    • p. 32 Le dieu du mois : Teutatès
    • p. 38 La recette : la maza, farine d’orge pétrie en galette
  • Notre dossier : les Grecs en Gaule – p. 40
    • p. 44 Protys et Gyptis, le mythe fondateur de Marseille
    • p. 49 Le musée d’histoire de Marseille
    • p. 55 Olbia la Bienheureuse
    • p. 61 Antipolis et Nikaïa
    • p. 66 Le cratère de Vix
    • p. 70 Une interview exclusive, Bastien Dubuis, l’archéologue qui a découvert le prince de Lavau
    • p. 75 Héraclès, un dieu grec chez les Celtes
  • Barbares et Mérovingiens
    • p. 78 À la découverte des Pictes
    • p. 80 Une association nous fait revivre la période mérovingienne : le Musée itinérant

Pax Romana – n° 2

7,50

Voici le n°2 de Pax Romana. Comme vous le verrez vous-même, il sort à nouveau des sentiers battus, avec son dossier consacré aux grecs en Gaule. Celui-ci vous emmène sur les pas des Phocéens à Marseille et dans d’autres colonies forteresses : à Olbia la Bienheureuse (Hyères), à Antipolis (Antibes), à Nikaïa (Nice) mais aussi dans le fin fond de la Gaule, à Vix, près de Châtillon-sur-Seine et à Troyes, où ont été découverts parmi les plus beaux vases grecs en bronze connus. Nous n’oublions pas Agde, réservé pour l’avenir.

Ces Grecs en Gaule ont évidemment été en contact avec les Gaulois, puis avec les Romains (Jules César lui-même s’y est confronté lors de la guerre civile).

Nous nous attachons à vous faire découvrir les belles expositions du moment : “Torques et compagnie”, au musée du Châtillonais, “Gladiateurs, les héros du Colisée”, au tout nouveau musée de la romanité, à Nîmes et “Thésée et les Argonautes” au musée de Sofia, en Bulgarie.

Les Mérovingiens ne sont pas oubliés, puisque nous donnons un coup de zoom sur une association consacrée au haut Moyen-Âge, que vous pourrez découvrir cet été si vous vous rendez à la fête des Remparts, à Dinan, du 19 au 22 juillet.

Notre partie consacrée à la découverte de l’Antiquité nous entraîne une fois au cœur de la mythologie gréco-romaine, avec les Furies. En restant dans le domaine des divinités, nous essayons de découvrir qui était Teutatès (ou Toutatis), le grand dieu gaulois dont on ne sait pratiquement rien. Eh bien, grâce à Pax Romana, vous en saurez autant que les plus grands spécialistes de la question !

Nous vous rappelons qu’en raison des problèmes que subit en ce moment la distribution des magazines et de la presse, la meilleure façon d’être assuré de recevoir vos magazines Pax Romana est sans doute de vous abonner. De plus, vous bénéficierez d’un tarif très avantageux, d’autant que notre magazine a légèrement augmenté, après le prix d’appel du n°1. Il reste toutefois très inférieur à la moyenne des autres revues sur l’Antiquité, qui tourne le plus souvent autour de 9,95 €.

Bonne lecture.

Yves Buffetaut, directeur de la rédaction de Pax Romana.