Quand les monuments aux morts racontent la Grande Guerre – Bruno Rivals

Un abécédaire des innombrables monuments qui honorent les disparus des guerres

28,00

Un millions trois cent quatre vingt mille français ont perdu la vie ou ont disparu pendant la Grande Guerre. Les monuments aux morts déroulent à l’infini la liste de leurs noms gravés dans la pierre. Ils constituent des éléments incontournables de notre paysage urbain. Chaque commune, à de rares exceptions près, en possède un.  Seules 1 % des communes n’en ont pas. C’est le cas par exemple de Beuzeville-au-Plain, dans la Manche qui ne déplore aucune victime de la Grande Guerre.

Ce livre se présente sous la forme d’un abécédaire. De nombreuses photographies l’illustrent. La statuaire de ces monuments est très variée, en dehors du classique poilu. Ce sont les victimes de la guerre, comme les fusillés pour l’exemple, les gueules cassées, les marins et morts en mer ou le soldat inconnu. D’autres sujets sont plus inattendus. Ce peut être des animaux comme des chiens ou des pigeons. Du matériel militaire, comme le canon de 75 ou la rosalie. Ce peut être aussi des héros de l’histoire de France ou une simple lanterne des morts.

Un ouvrage surprenant et passionnant, dégageant des horizons inattendus.

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

Poids 1.15 kg
Dimensions 27 × 22 × 2 cm
Date de parution

novembre 2019

Pages

244

Illustrations

123

EAN-13

9782846733373