Promo !

La Tête de pont de l’Orne – Benoît Rondeau

La capture du pont de Ranville et les combats qui s’ensuivirent

15,95

Ouvrage en souscription à 15,95 € au lieu de 20 € jusqu’au 10 février 2023. Il sera envoyé à partir du 20 février 2023. En souscription jusqu’au 28 février 2023, à 21,95 € au lieu de 26 €. En cas de commande avec Les Stuka attaquent ou La 2e DCR ou d’autres ouvrages ou revues, toute la commande sera envoyée à réception par Ysec Éditions du dernier des livres parus, en mars. N’hésitez pas à passer plusieurs commandes…

Pegasus Bridge, Ranville…

Dans la nuit du 4 au 5 juin 1944, des planeurs de la 6th Airborne Division britannique se posent en silence à proximité de plusieurs points clés situés à l’est du canal de l’Orne. Il s’agit d’établir un front solide pour éviter toute contre attaque allemande vers les plages où vont débarquer quelques heures plus tard, les divisions alliées engagées dans l’opération Overlord. Le pont sur le canal, bientôt renommé Pegasus Bridge, est pris par surprise, puis c’est le tourde la batterie de Merville, dont les canons sont mis hors de combat.Le 6 juin, des centaines de planeurs se posent près de Ranville, ainsi que des milliers de parachutistes. L’opération est un plein succès.

Pendant des semaines, les paras britanniques vont tenir le front contre les attaques de la 21. Panzer Division dans une guerre de position très rare en Normandie. Ce n’est qu’à partir de juillet 1944 que les Britanniques commencent à progresser vers le sud, non sans mal, l’échec de l’opération Goodwood en étant l’exemple le plus frappant.

Ce livre raconte en détails tous les aspects méconnus d’une bataille oubliée du front de Normandie.

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

Poids 0,550 kg
Dimensions 23 × 16 × 1,5 cm
Date de parution

février 2023

Nombre de pages

140

Nombre d'illustrations

50, dont des profils de matériel

EAN-13

9782846734097

ISBN

9-782-846734-09-7