La Grande débrouille – Jean-Claude Laparra

L’imperfection de l’organisation allemande pendant la Grande Guerre contribuerait à expliquer sa défaite.

24,00

Que l’organisation de l’armée allemande pendant la Grande Guerre ait relevé de la grande débrouille est inattendu. Il est ainsi difficile d’admettre que la machine de guerre allemande ait pu être imparfaite. En effet, les forces armées impériales jouissent d’un a priori favorable. Celui-ci provient, sans doute, de l’image donnée par leurs unité d’active en temps de paix. Les uniformes sont impeccables. Certains sont même étincelants. La discipline est stricte et l’organisation efficace. Les matériels sont de qualité et apparemment en quantité suffisante etc…

Et pourtant, “La Grande débrouille, un point de vue iconoclaste sur l’armée allemande 1914-1918” conteste cet a priori. Cet ouvrage ne prétend pas révéler des problèmes inconnus jusqu’à présent. Il expose cependant certaines questions auxquelles l’armée allemande a été confrontée. Il présente aussi les solutions adoptées pour lui fournir les matériels nécessaires. L’auteur analyse les conséquences de ces difficultés et insuffisances, ainsi que l’environnement économique et industriel. S’appuyant sur cette analyse, il soutient une thèse originale, voire surprenante : la machine de guerre allemande était imparfaite. Cette imperfection constitue, sinon l’explication de l’échec allemand, du moins une de ses causes. L’ouvrage présente donc cette idée maîtresse et sa démonstration qui résultent de longues et minutieuses recherches.

Jean-Claude Laparra a le grade de général (C.R.). Il est docteur en histoire de l’Université Paris-I Sorbonne, spécialisé dans la première guerre mondiale. Il essaie notamment de présenter le front allemand ainsi que ses arrières et de donner une vision de “ce qui se passait en face”.

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

Poids 0,56 kg
Dimensions 24 × 16 × 1,5 cm
Date de parution

???

Pages

208

Illustrations

58

EAN-13

9782846730532

ISBN

978-2-846730-53-2