Promo !

Verdun le 18 mai 1916 – Vincent Herpin

Le récit de 24 heures d’enfer sur une colline sans nom

9,00

La bataille de Verdun commence le 21 février 1916 et dure 300 jours et 300 nuits. Durant cette période, pas un jour, pas une nuit sans combats ou sans bombardement. Alors que le front est statique, chaque journée y est un supplice pour les combattants. La cote 304, quant à elle, identifie une colline sans nom. Elle n’a pas de nom. Une altitude, c’est tout. La journée du 18 mai 1916 n’y est ni la plus calme, ni la plus agitée. Comme toujours, les bombardements sont incessants et les assauts d’infanterie s’y déroulent dans le cadre « d’opérations de détail ».

Les combattants, français ou allemands, connaissent les mêmes privations, les mêmes souffrances, les mêmes horreurs. Ils ont les mêmes peurs et les mêmes haines. Le 18 mai sur la cote 304 n’est qu’une journée ordinaire en enfer.

L’auteur présente ici un récit croisé des combattants. Le lecteur peut ainsi appréhender ces supplices communs et l’inanité de 24 heures de combats sur la cote 304. Le sacrifice de ces hommes ne peut rester vain et tous les soldats tués, allemands et français, méritent indistinctement un travail de mémoire.

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

Poids 0,32 kg
Dimensions 30 × 21 × 0,5 cm
Date de parution

Janvier 2020

Pages

82

EAN-13

9782846733465