Soissons et la bataille de Crouy – Franck Beauclerc

Une analyse inédite de la bataille qui révèle que la crue de l’Aisne a servi de prétexte pour masquer les fautes du commandement.

20,00

Monographie  sur l’offensive puis le fiasco de Crouy. Le 8 janvier 1915, les Français lancent une petite attaque au nord de Soissons. Ils s’emparent  ainsi des tranchées allemandes de la cote 132. Mais en une semaine, ce succès vire au fiasco. Le terrain conquis depuis septembre 1914 doit en effet être abandonné. Les Français se replient en catastrophe au sud de l’Aisne. Ils perdent 35 canons et de plus de 11 000 hommes dont 5200 prisonniers.

Ce désastre de Crouy provoqua l’éviction de plusieurs généraux. Pourtant, les historiens ne s’y sont jamais intéressés. Ils n’en ont jamais vraiment éclairci les causes. Ainsi de la crue subite de l’Aisne,. Elle détruisit plusieurs ponts. Mais a-t-elle vraiment empêché l’intervention des renforts ? Quant au rapport des forces, il en va de même. Les Allemands étaient-ils en supériorité numérique ? Les troupes françaises étaient-elles de médiocre valeur ou mal commandées ?

Franck Leclerq livre ici une monographie qui se conclut sur une interprétation inédite. Au terme d’une enquête menée au cœur des archives militaires et agrémentée de multiples témoignages, il montre que la crue de l’Aisne a probablement servi de prétexte pour masquer les fautes du commandement, y compris au plus haut niveau.

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

Poids 0.59 kg
Dimensions 24 × 16 × 2 cm
Date de parution

mai 2009

Pages

208

Illustrations

168

ISBN

9782846731188