De Paris à Elvington – Robert Saubry-Bobet

Pour échapper au STO, un étudiant quitte la France pour rejoindre de Gaulle. Enrôlé dans l’aviation française, il rejoint comme bombardier navigateur les groupes français Guyenne et Tunisie, basés près de York, en Angleterre.

16,00

De Paris à Elvington est le récit du combat de Robert Saubry-Bobet contre l’occupant allemand. En 1942, il a 20 ans. Il doit partir en Allemagne au titre du Service du travail obligatoire.

Que faire ? Obéir et partir ? Se cacher, mais pour combien de temps ? Rejoindre les rangs de la résistance qui commence à s’organiser ? Ou bien essayer de rejoindre le général De Gaulle dont le vibrant appel au combat a été bien entendu ?

Robert Saubry-Bobet opte pour cette dernière solution. Il passe la frontière espagnole sous un wagon. Ensuite capturé, il est emprisonné puis interné en camp de concentration. Il réussit à s’échapper et gagne le Portugal puis le Maroc. Il devient enfin observateur dans l’aviation française, avec le grade d’aspirant. L’armée le transfère en Angleterre où il suit des stages très sévères. Il rejoint enfin, comme bombardier-navigateur, les deux groupes français Guyenne et Tunisie. Son périple l’a mené de Paris à Elvington, près de York.

Robert Saubry-Bobet est aujourd’hui âgé. il constate que les jeunes et les moins jeunes connaissent mal cette guerre. Pourtant les 50 millions de morts et la victoire alliée leur permettent de vivre libres.

Pour l’auteur, ce récit est un devoir de mémoire. Il veut rappeler à tous ce qu’ils doivent, en premier lieu, à l’indomptable volonté des Britanniques. Mais aussi, plus généralement, à tous ceux qui, d’une façon ou d’une autre, ont participé à cette lutte contre la tyrannie.

Pour voir l’avis d’un lecteur sur ce livre, c’est ici

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

Poids 0.24 kg
Dimensions 24 × 16 × 1 cm
Date de parution

avril 2007

Pages

135

Illustrations

45

EAN-13

9782846730792

ISBN

978-2-846730-79-2