Batailles n°76

Au sommaire

  • Opérations
    Résiste et mords !
  • Opérations
    Bretagne, juin 1940
  • Opérations
    Des Américains dans la RAF
  • Opérations
    Opération Charnwood
  • Matériel
    Le groupe de Bisset, son Tigre et la poche de Saint-Nazaire (3)
  • Opérations
    La bataille de Peleliu
  • Opérations
    Stalingrad 1942 – Octobre rouge
  • Opérations
    Des Japonais dans les Vosges, 1944
  • Matériel
    Tank Destroyer M18 HellcaT
  • Indochine
    Les divisions navales d’assaut
  • Indochine
    Tactiques du combat fluvial
  • Circuit
    Le PC du général Richter à Caen

Batailles – n° 76

2,00

Dans ce numéro de Batailles, nous vous présentons quelques-unes des batailles les plus meurtrières de la Seconde Guerre mondiale. Comme à notre habitude, nous ne nous attardons pas sur les sujets les plus connus (à quoi parler une fois de plus d’Omaha Beach, par exemple) pour parler d’engagements moins connus, mais particulièrement acharnés, comme la bataille pour l’usine Octobre rouge, à Stalingrad, le massacre des Américains d’origine japonaise dans les Vosges en octobre 1944, la terrifiante bataille de Peleliu, dans le Pacifique. Une journée peut être particulièrement meurtrière même s’il n’y a pas de bataille à proprement parler : c’est le cas du naufrage Lancastria, le 17 juin 1944, qui coûte au moins 3 000 morts aux Britanniques, au large de Saint-Nazaire. Nous poursuivons aussi nos articles sur des sujets moins sanglants, mais rarement traités, comme les chasseurs ardennais en 1939-1940, qui intéressera sans aucun doute nos nombreux lecteurs belges, mais aussi les Américains dans le ciel de Dieppe, en 1942, ou l’étonnante aventure d’un Tiger capturé par la résistance à Bissey, en Normandie, pour être utilisé sur le front de la poche de Saint-Nazaire.

Bonne lecture à tous. 

Yves Buffetaut, rédacteur en chef