Combats sur la Seine – Didier Lodieu

La résistance désespérée puis la débandade de la 2 Panzer Division dans la poche de Falaise, à l’été 1944

33,00

Il ne reste plus que quelques exemplaires de ce livre, dont la couverture peut être légèrement griffée ou dont le pelliculage peut être décollé dans les coins sur quelques millimètres.

Depuis le 12 juin 44, la 2 Panzer-Division (2.Pz.-Div.) défend Caumont-l’Éventé face à la 1st US Infantry Division. Bien que forte de 16700 hommes au total, les unités de la 2 Panzer-Division n’arrivent cependant que les unes après les autres. Si bien qu’elle perd 12% de ses effectifs en juin.

Après une accalmie en juillet, elle accuse à nouveau des pertes sévères lors de l’offensive de Mortain. Finalement, le 11 août, elle a perdu sept huitièmes de ses blindés et la moitié de ses soldats. Épuisés, affamés, ils doivent cependant déjà partir pour affronter le XVth Army Corps qui vient de s’emparer d’Alençon. Sans pouvoir se réorganiser, les unités de la 2 Panzer-Division arrivent sur Carrouges. Immédiatement, elles sont prises à parti par la 2è DB du Général Leclerc, fraîche, motivée et superbement armée.

Puis l’inévitable survient. Les Alliés se rapprochent dangereusement. Ils dessinent une poche de 25 km2 dans laquelle sont rapidement pris au piège les restes de la 7. Armée et le Panzergruppe Eberbach dont relève la 2.Pz.-Div. C’est la déroute allemande et c’est chacun pour soi, un véritable chaos.

Pourtant les officiers de la 2.Pz.-Div. ne s’avouent pas vaincus. Ils organisent tant bien que mal les survivants de leur division pour tenter d’échapper à l’enfer. Le seul mot d’ordre est alors : “Percez !”.

Huit ans passés aux côtés des vétérans de la 2.Pz.-Div. ont permis à Didier Lodieu de collecter un grand nombre de récits et de photos concernant cette période d’engagement de cette division. Jamais un livre n’aura présenté autant de témoignages sur la poche de Falaise provenant d’une seule unité. Très soucieux d’exactitude, il a confié ses écrits à la direction du mémorial de Montormel qui s’est attachée à localiser les récits des vétérans et à apporter sa connaissance du théâtre d’opération

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

Poids 0.84 kg
Dimensions 27 × 21 × 1.5 cm
Date de parution

septembre 2005

Pages

208

Illustrations

195

EAN-13

9782846730525

ISBN

978-2-846730-52-5