Chancellorsville, la bataille parfaite de Lee vu par Biblio Phil

Par Philippe Degouy

Historien spécialiste de la Seconde Guerre mondiale et auteur prolifique, Benoît Rondeau aime surprendre ses lecteurs avec des sujets originaux, rarement développés (en français). Et le prouve encore avec son nouvel opus, Chancellorsville, la bataille parfaite de Lee (éditions Ysec). Un épisode capital à connaître pour mieux comprendre le déroulement de la guerre de Sécession. Ce pan de l’histoire américaine largement méconnu de ce côté de l’Atlantique, sauf des initiés.

Depuis le printemps 1863, cette bataille de Chancellorsville est étudiée dans les écoles de guerre. Considérée comme la bataille parfaite livrée par Lee contre les troupes de l’Union. Et ce malgré une infériorité numérique sur le terrain. Une bataille étudiée en détails par Benoît Rondeau avec de nombreux angles qui permettent d’avoir une excellente vue d’ensemble des forces en présence : l’armement des deux camps, les officiers en présence, l’environnement naturel… Un récit qui débute par le portrait croisé des deux généraux opposés : le général Robert Lee pour le Sud et le général Joseph Hooker pour le Nord. « Tout comme Hooker, Lee est de caractère agressif, n’hésitant pas à attaquer l’ennemi, quand bien même le rapport de force semble de prime abord sans espoir. Selon Lee, l’élan et l’audace peuvent faire toute la différence. » Et Lee le prouve à Chancellorsville où il profite de la nature du terrain et défait l’armée de l’Union par la multiplicité de ses assauts. Pour tenter de répondre à son objectif dans cette guerre : rechercher une victoire décisive pour amener à un règlement politique du conflit. Dix jours de bataille marqués par la rapidité des mouvements et l’action des fantassins confédérés.
Mais si Lee a remporté une victoire décisive, elle lui a coûté cher. Avec des pertes qui ne pourront pas être remplacées, sans parler de la mort de l’un de ses meilleurs éléments, le général « Stonewall » Jackson. Quand s’achève la campagne de Chancellorsville, celle de Gettysburg est sur le point de débuter, avec la défaite rencontrée par Lee.
Une bataille de Chancellorsville résumée par le New York Tribune : « quelque 120 000 magnifiques soldats taillés en pièces par 60.000 va-nu-pieds à moitié morts de faim. »
Outre le récit d’une bataille majeure, Chancellorsville doit aussi se lire et se vivre comme un portrait richement illustré du quotidien des soldats des deux camps.

Pour acheter Chancellorsville, la bataille parfaite de Lee

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Batailles – Hors série n° 15, édito

Narvik : ce nom semble résume à lui seul la campagne qui se déroule en Scandinavie en 1940. L’occupation de ce port norvégien par les Alliés n’est que de courte durée. Les événements dramatiques qui ont lieu au même moment en France en sont la raison. Narvik est...

Arras Cambrai 1918, interview de l’auteur par La Voix du Nord

"Cette route Arras-Cambrai est une source inépuisable d'histoires. Je suis sûr qu'à 80 ans, je n'en aurai pas fini", nous glissait Michel Gravel en 2018, à l'occasion du centenaire des "Cent jours du Canada". On n'est donc pas surpris d'apprendre qui l'historien et...

Champlieu Berceau des chars français, 1916-1918 vu par Guerres et conflits

Déjà auteur de plusieurs ouvrages sur les blindés français (ici par exemple), Bruno Jurkiewicz nous entraîne avec cet ouvrage avant les combats emblématiques des chars français en 1917 et 1918 : dans le monde de la formation et de l'instruction des équipages, étape...

Chancellorsville, la bataille parfaite de Lee vu par froggy’s delight

Si vous ne le saviez pas encore, Benoît Rondeau n’a pas pour seule passion la Seconde Guerre mondiale. Il est aussi l’auteur d’ouvrages qui traitent d’autres périodes et sa dernière excellente publication en est la preuve. Le voilà donc lancé dans l’histoire...

Le Chemin vers nulle part, vu par une lectrice

"Le chemin vers nulle part.."   Mon retour après cette magnifique lecture.. Bonjour, après cette immersion dans cette peripétie d'évenements, j'en sors toute bouleversée. L'histoire de Maria une jeune fille qui se retrouve seule confrontée à une réalité terrible,...

L’Humour allemand vu par Guerres et conflits

L'humour ! C'est ce que je préfère avec l'infanterie, pour reprendre une réplique d'un film célèbre. Bravo ! Voici un album tout à fait original, en ce qu'il approche la Grande Guerre à partir du regard de "l'Autre", le soldat allemand. Grâce à une collection...

L’épopée du désert, La 8e armée britannique vu par Guerres et conflits

Belle présence éditoriale de Benoît Rondeau en cette année 2021, avec ce nouvel opus consacré à la célébrissime 8e Armée britannique, celle de la guerre du désert et d'El Alamein. Avec une vraie maîtrise de son sujet et dans un style soutenu, l'auteur présente d'abord...

Rückmarsch 44, Le repli allemand sur tous les fronts vu par Guerres et conflits

Bien connu pour ses ouvrages sur la Seconde guerre mondiale, Benoît Rondeau publie aujourd'hui un volume grand format qui fait la synthèse en moins de cent pages sur le repli des armées allemandes sur tous les fronts à partir de l'été 1944. En quatre...

Champlieu, berceau des chars français, 1916-1918, interview par Le Courrier picard

Dix-huit ans. Il aura fallu quinze années de recherches et trois années d’écriture à Bruno Jurkiewicz, écrivain amateur avant de publier son 17e et dernier ouvrage. « Il compte 142 pages et des dizaines de photos et documents divers » détaille l’auteur de...

L’Armée australienne en guerre 14-18 / 39-45 vu par Guerres et conflits

Voici un volume particulièrement bienvenu et qui complète la récente imposante étude consacrée par l'auteur aux armées britanniques (ici), après de nombreux livres et articles sur la Seconde guerre mondiale. Benoît Rondeau consacre ainsi un peu plus d'une centaine de...