Sélectionner une page
Batailles n°67

Au sommaire

  • Agenda
  • Bibliographie
  • Opérations
    Opérations Konrad
  • Belligérants
    L’armée hongroise de 1945
  • Opérations
    Opération Market-Garden
  • Opérations
    Opération Wacht am Rhein
  • Armée allemande
    Les Volksgrenadier Divisionen
  • Stratégie
    Les raisons de l’échec de l’offensive des Ardennes
  • Opérations
    Les Anglais du SAS
  • Opérations
    La poche de Korsoun
  • Circuit
    Le musée Overlord de Colleville-sur-Mer

Batailles – n° 67

6,95

Ce numéro 67 de Batailles paraît au moment du 70e anniversaire de la bataille des Ardennes. Nous en profitons pour tordre le cou à plusieurs légendes sur l’opération Wacht am Rhein, et non des moindres : sur la question de l’essence, des Waffen-SS, des effectifs en chars, de l’opportunité de l’attaque. On a lu beaucoup de choses sur le sujet et la vérité est assez lointaine des lieux communs habituellement présentés, comme vous allez le lire. De même, nous présentons des photographies très rares de la bataille des Ardennes.

Ce numéro est consacré, hasard de l’histoire, à de nombreux échecs ou batailles non décisives : l’incapacité du 30th British Corps à arriver à temps à Arnhem, l’impossibilité pour les Russes de fermer la poche de Tcherkassy, les vaines tentatives allemandes autour de Budapest (opérations Konrad), ou encore le sacrifice des SAS dans les Vosges, sans parler de l’échec des Volksgrenadier Divisionen, trop légères et mal armées pour remplacer de vraies divisions d’infanterie.

Une conclusion s’impose alors : il est bien rare que les batailles se terminent comme l’avaient souhaité ceux qui les ont lancées.

Finalement, la seule réussite décrite dans ce Batailles est la réimplantation de la collection Leloup dans l’Overlord Museum à Colleville-sur-Mer, à deux pas d’Omaha Beach.

Bonne lecture.
Yves Buffetaut, rédacteur en chef