Sélectionner une page

Grande Guerre et captivité – Odon Abbal

L’étrange absence des prisonniers français de la Grande Guerre dans la littérature des décennies 1920 et 1930.

20,00

Le prisonniers français de la Grande Guerre : le silence des écrivains de l’entre-deux guerres

Sur le site du centenaire de la Grande Guerre, il existe une page consacrée aux prisonniers en France.  Son auteur – anonyme – écrit : “Si de très nombreux romans paraissent très tôt pour évoquer la guerre, à notre connaissance, un seul roman décrit la captivité. Il s’agit d’Axelle de Pierre Benoit ; le livre est publié en 1928, mais reste marginal.” Tout cela est vrai et faux à la fois. D’autres ouvrages de la littérature d’après-guerre traitent des prisonniers français de la Grande Guerre. ils sont  néanmoins peu nombreux.

Reprenant le contexte culturel, l’auteur s’interroge sur les raisons de ce silence. Il retrace l’image du captif telle qu’elle apparaît sous la plume des romanciers. La fiction rend-elle justice à ceux qui furent oubliés en leur temps ?

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

Poids 0.24 kg
Dimensions 23 × 15.5 × 1 cm
Date de parution

Août 2020

Pages

144

Illustrations

0

EAN-13

9782846733571