Sélectionner une page

Le Char Schneider – Yves Buffetaut

Le premier char français. Bien qu’imparfait au départ, il est amélioré et participe à de nombreuses batailles de la Grande Guerre

6,00

Le char Schneider est le premier char de l’armée française. Le colonel Estienne et l’ingénieur Eugène Brillié, de la société Schneider, ont impulsé la fabrication de son prototype. L’armée en commande 400 exemplaires. Les premieres livraisons arrivent en septembre 1916. Bientôt, le char Schneider participe au combat pour la première fois. C’est le 16 avril 1917, à Berry-au-Bac, lors de l’offensive sur le Chemin des Dames. Les pertes atteignent plus de la moitié des 82 chars engagés. Le Schneider, qui se déplace correctement en tout terrain, présente en effet trois gros inconvénients. D’une part, son équipage de six hommes dispose d’un espace  trop restreint. D’autre part, son blindage latéral est trop faible. Enfin, la position à l’avant de son réservoir de carburant le fragilise. Tout ceci sera amélioré et 
il participera à de nombreux combats jusqu’à l’armistice.

D’excellentes photographies d’époque et une iconographie en couleur d’Éric Schwartz illustrent ce livret de 32 pages. Le char Schneider fait partie d’une série de monographies parues chez Ysec Éditions, le char d’infanterie Mark I, IV, V, le Canon de 75, l’Argonnenbahn, le Char Saint-Chamond.

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

Poids 0.11 kg
Dimensions 24 × 16 × 0.5 cm
Date de parution

octobre 2017

Pages

32

Illustrations

36

EAN-13

9782846732895