Sélectionner une page

L’Epte 2, le face à face des rois – Darvil, Eriamel, Mambba

Les combats sur l’Epte. L’affrontement entre le roi d’Angleterre, duc de Normandie et le roi de France. Cet ouvrage existe aussi en version toilée.

14,00

L’affrontement couve

Au printemps 1109, la trêve entre le roi d’Angleterre, duc de Normandie et le roi de France dure depuis cinq ans. La paix est illusoire. En réalité chaque protagoniste se prépare à l’inévitable affrontement. L’Epte, frontière entre le royaume de France et le duché de Normandie, est à nouveau au cœur du conflit qui couve.

Les combats

Les Français franchissent l’Epte par le gué Nicaise et la vallée de la Seine. Louis le Gros a enfin un pied en Vexin normand. Henri Beauclerc accourt promptement avec son armée et fait bâtir deux forteresses. Les Français, par dérision, baptisent l’une ” Mal-assis” et l’autre “Gite à lièvres”. Mais outre son conflit avec le roi de France, Henri Beauclerc doit faire face à la fronde de ses vassaux. Certains veulent en effet lui substituer Robert, seul duc légitime devant Dieu. Si Henri meurt dans les combats, Robert retrouvera son duché. Dans le cas contraire, les barons révoltés accompagneront son fils Guillaume dans sa reconquête. L’année 1118 s’annonce ainsi terrible pour le roi d’Angleterre.

D’autant que le roi de France détruit les fortins d’Henri. La trace de leur destruction est d’ailleurs visible pendant de nombreux siècles. Le conflit gagne rapidement en ampleur. Le roi de France en personne, Louis le Batailleur, est sur le terrain. Dans la vallée de l’Epte. Ses grands vassaux, les comtes d’Anjou et de Flandre, attaquent respectivement la Normandie par le Sud et le Nord. Mais loin de rompre, Henri Beauclerc se contente de plier sans céder.

Retour au calme

Les rois avaient entamé un curieux face à face. La dernière passe d’armes entre le roi d’Angleterre, duc de Normandie et le roi de France se termine sans vainqueur ni vaincu. Au moins, Henri a-t-il réussi à stopper la progression du capétien. Qu’allait il résulter de leur prochaine rencontre ? Car il y en aurait une, inexorablement. Aux Planches de Neaufle, on avait évité le combat ; à l’Ormeteau, on avait décidé d’une trêve. Comment serait le prochain face à face ?

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

Poids 0.58 kg
Dimensions 32 × 24 × 1 cm
Date de parution

Juin 2003

Pages

68

EAN-13

9782951666023