Sélectionner une page

Évreux, grandes et petites heures du quartier Tilly, tome I – Jean-Louis Martin

De la Révolution à 1913. La vie quotidienne du militaire, ses joies, ses peines et aussi les anecdotes des unités en garnison.

19,00

Un ouvrage sur le quartier de cavalerie Tilly, pourquoi ? Pourquoi pas, après tout ! L’un des derniers grands bâtiments vient de disparaître. Le paysage de la vieille caserne s’efface, comme jadis la défunte abbaye. Il est temps d’essayer de faire “revivre” les ombres disparues. Tous ces soldats aux trognes sympathiques embarqués, souvent pour plusieurs années, dans une “aventure” qu’ils appréhendaient. Une aventure qui fut d’ailleurs parfois à la hauteur de leurs craintes. Combien de corvées, de gardes de nuit, d’exercices dans le froid du matin, de brimades et de vexations ? Mais aussi combien d’abnégation de la part de certains cadres compréhensifs ? Ils essayaient, souvent avec succès, d’apporter aux jeunes gens, encore mal dégrossis, une éducation déficiente ou tout simplement l’amour et l’honneur de notre Patrie.

Et finalement, tous ces chevaux, compagnons de misère de ces hommes en basanes dans le quartier de cavalerie. Souvent, ils subirent les rigueurs et même les sévices, de certains mal-embouchés. Mais parfois aussi les eurent les attentions d’hommes de la terre qui savaient “parler” aux bêtes… Toutes ces belles montures qui remportèrent, avec leurs cavaliers à particule, de nombreux concours hippiques, qui s’en souviendra ?

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

Poids 0.38 kg
Dimensions 24 × 16 × 1.5 cm
Date de parution

décembre 2002

Pages

176

Illustrations

27

EAN-13

9782846730235